Ce cher Dexter


Dimanche 29 juillet 2007

Vendredi soir, pour rentrer du travail, j’ai enfourché un Vélib. Après quelques suées à la borne de paiement et 150 euros de caution non débités, me voici au guidon de la bête. Mais là, on est plus proche de la tortue du 16eme arrondissement que du jaguar du Mexique, les braquets de Vélib ne permettent pas de grands développés.

Mais qu’importe, l’avantage du système c’est que vous redécouvrez, une fois arrivé, la valeur de la vie, car rouler à Paris à vélo s’avère à certaines heures assez sportif et je ne suis pas encore assez Prince pour payer de ma personne une demi heure de petite Reine gratos.

Du coup aujourd’hui je suis resté comme un gueux à la maison et j’ai regardé Dexter. Dans cette nouvelle série Américaine, l’ex gay de Six Feet Under reprend du service pour camper le rôle d’un flic expert en taches de sang sur les scènes de crimes la journée et de serial killer la nuit.

Dexter tranche dans le vif dans un univers grinçant et glacial tailladé d’humour. Les dialogues sont savoureux à souhait mais si vous n’aimez pas le steak saignant abstenez vous.

3 commentaires:

Chondre a dit…

Le générique est particulierement génial.

Laurent a dit…

Oui, le générique est peut-être génial mais alors le reste est assez convenu...

Alexandre a dit…

Convenu ?